Comment bien indiquer son niveau de langue sur un CV

Comment bien indiquer son niveau de langue sur un CV

Les compétences linguistiques sont bien souvent délaissées et leur importance minorée dans un CV. S’il est fréquent de détailler ses connaissances en informatique par exemple, la mention de langues étrangères reste assez vague. Or, dans un bon CV professionnel, toute caractéristique valant la peine d’être indiquée doit l’être de façon avantageuse. Parce qu'il n’est pas si simple de savoir mettre en valeur son niveau de langue sur un curriculum vitae, nous vous proposons un guide complet pour en faire un atout de vos candidatures et répondre aux attentes des recruteurs.

Pourquoi indiquer son niveau de langue sur un CV?

Le premier cas dans lequel indiquer votre niveau de langue sur CV est la nécessité de maîtrise d’une ou plusieurs langues pour le poste que vous souhaitez occuper. Si l'annonce mentionne clairement « candidat parlant italien et allemand », vous devrez faire apparaître de façon claire sur le CV que vous correspondez à la recherche.

Les langues étrangères sont ainsi de plus en plus demandées dans de nombreux postes, et cela dans tous les secteurs d’activité. Que ce soit pour des ingénieurs, des chefs de projets ou encore des professionnels de la restauration du tourisme, c’est une compétence recherchée des employeurs.

Le fait de pouvoir parler une langue étrangère est utile pour des situations en face à face au quotidien, mais pas seulement. En effet, les entreprises travaillant à l’international peuvent avoir des équipes dans diverses régions et employer une langue de travail commune, assez souvent l’anglais. Il arrive également qu’il faille certains collaborateurs en mesure de converser dans la langue locale pour gérer des projets à distance. En complément du CV, c’est le type d’élément que vous pouvez intégrer dans une lettre de motivation.

Enfin, même si l’emploi que vous visez actuellement ne nécessite pas d’être bilingue, si votre entreprise fait des affaires à l’étranger, cela peut représenter une valeur ajoutée sur le long terme. Il serait donc dommage de vous en passer.

Comment indiquer son niveau de langue sur un CV?

Nous avons vu en quoi la mention des langues étrangères est importante sur un curriculum vitae. Néanmoins, elles ne seront pas du meilleur effet si vous ne pouvez exprimer votre niveau de maîtrise de façon claire et précise.

La gradation des niveaux de langues

Fini les lu, écrit, parlé, qui reste une formulation floue et communiquant finalement très peu de choses au lecteur. Ce que les recruteurs cherchent aujourd’hui chez un candidat s’agissant de langues étrangères est la validation la plus évidente possible de son niveau.

Meilleures que la formulation précédente, vous pouvez favoriser les notions suivantes : débutant, intermédiaire, courant, bilingue, langue maternelle. Elles ont le mérite d’être plus claires et de donner une indication concise de votre niveau sans trop d'ambiguïté. 

Néanmoins, la perception de ces notions peut varier d’un individu à l’autre. C’est pour cela que le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) est particulièrement adapté à l'évaluation du niveau de maîtrise de langues étrangères sur un CV. 

Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL)

Le CECRL est une normalisation de reconnaissance du niveau de langue. Il a l’avantage d’être reconnu dans toute l’Union européenne et de poser une base commune complète et détaillée des capacités linguistiques et de l’utilisation d’une langue dans divers contextes et sous diverses formes. Il sera donc valable pour exprimer votre niveau de langue sur un CV anglais ou allemand par exemple.

Ainsi, il se divise en trois catégories de 2 sous niveaux chacune, soit six niveaux au total à savoir A1, A2, B1, B2, C1 et C2.

Voici un aperçu des distinctions montrant les différents niveaux de langue sur CV possible selon cette classification : 

  • Niveau A : Il correspond à un niveau basique élémentaire d’introduction à la langue.
  • Niveau B : À ce stade, une personne est capable d’utiliser la langue de façon avancée et dispose d’une certaine aisance.
  • Niveau C : Il s’agit ici d’un utilisateur expérimenté, capable de maîtriser la langue avec ses complexités de formulations de façon courante.

Les tests de langue

Vous pouvez utiliser une autre façon de présenter votre niveau en langue étrangère sur un CV sans ambiguïté : les tests de langue.

En effet, il existe plusieurs examens officiels reconnus à l’international destinés à évaluer les compétences linguistiques. Les plus connus sont les tests pour évaluer le niveau d’anglais que sont le TOEIC (Test of English for International Communication) et le TOEFL (Test of English as a Foreign Language ).

Ces examens sont standardisés et peuvent donc être passés et reconnus dans le monde entier. Ils sont une référence pour les langues. Les tests sont souvent organisés en différentes parties, avec plusieurs exercices à l’écrit et à l’oral. Ils sont ainsi utiles non seulement dans la recherche d’un emploi, mais parfois même pour des formations ou pour les étudiants qui souhaitent intégrer une université étrangère. Il arrive que les offres d’emploi mentionnent un score de TOEFL ou de TOEIC souhaité de manière à présélectionner les candidats selon les niveaux de langue sur CV.

L’anglais n’est pas la seule langue concernée. Il convient de chercher quels types d’examens sont disponibles. En espagnol par exemple, vous pouvez passer le DELE (Diploma de Español como Lengua Extranjera), certifié par le Ministère espagnol de l´Éducation et de la Formation Professionnelle.

Si vous avez passé d’autres formations diplômantes ou qualifiantes permettant de certifier votre niveau de maîtrise de langue étrangère, n’hésitez pas à les mentionner. Si une offre d’emploi mentionne la nécessité d’un niveau spécifique en langue, il sera à votre avantage de l’indiquer de façon claire dans votre candidature. Vous pouvez vous inspirer de modèles de lettres de motivation à retrouver sur Jobseeker pour vous faire une idée de la façon de le communiquer. Ce qui compte c’est que le recruteur puisse voir la précision et la validité de votre niveau.

Où indiquer son niveau de langue dans un CV?

Une fois établi votre niveau de langue de façon claire et parlante pour le lecteur de votre CV, il vous reste à savoir à quel endroit le positionner sur votre document. En effet, la mise en page de votre curriculum vitae est un élément majeur permettant de mettre en valeur les informations de la façon la plus favorable qui soit pour votre profil. 

La rubrique Langues étrangères

Pour que la mention de vos langues étrangères soit visible, la meilleure façon de les présenter est de créer une rubrique qui leur soit dédiée. Vous pouvez l’intituler Langues étrangères ou encore Compétences linguistiques par exemple ; ce qui importe c’est que ce soit clair pour le lecteur. De cette façon, elles seront idéalement mises à l’honneur et bien visibles des recruteurs et des employeurs. 

Lorsque vous indiquerez votre niveau de langue CV dans cette rubrique langues, pensez à faire usage d’un système de gradation visuel, assez parlant et attirant l’attention. Vous pouvez utiliser des points, des étoiles ou une barre de niveau de langue sur CV. L’utilisation d’un modèle de CV vous aiderait grâce au design intégrant ce type de visuel. Vous pouvez également le compléter de la mention de votre niveau en utilisant le CECRL pour davantage de précision. 

La rubrique Formation

Si vous avez passé des examens et obtenu des diplômes pour valider votre niveau de langue CV, ne vous en privez pas et indiquez-le dans la rubrique Formation. Si vous avez une rubrique Certifications  sur votre CV et que cela correspond à un examen en langue, vous pouvez également en faire usage.

Pour vous assurer d’un impact positif, indiquez le score obtenu si cela est pertinent par rapport à l’examen passé. De même, si vous avez obtenu une mention spécifique, utilisez-la pour faire valoir vos compétences dans cette partie du CV. 

Le titre du CV

Si le poste que vous occupez ou que vous convoitez est conditionné à la pratique quotidienne et à la maîtrise d’une langue étrangère, alors il est tout à fait adéquat de le faire apparaître dans le titre du CV. 

Prenons l’exemple d’une assistante de direction. Dans le cas ou l’offre d’emploi mentionne la nécessité de pouvoir communiquer en italien et en anglais, voici comment elle pourrait se présenter : 

Assistante de direction trilingue français - anglais - italien

Notez que la mention Assistante de direction trilingue seule n’est pas assez complète. Elle invite à se poser la question sur les langues maîtrisées par la candidate. Un bon CV adapté à l’offre d’emploi se doit d’être pertinent et précis. Faire mention des langues d’entrée de jeu enlève tout doute et engage à poursuivre la lecture de votre profil.

L’avantage du titre est qu’il est positionné en en-tête du curriculum vitae. Cela signifie que c’est la première chose que voient les recruteurs. Vous ne laissez donc aucune place au doute sur votre compétence en langue sur le CV si elle est essentielle au poste. 

Le profil personnel

Cette accroche succincte située sous le titre du CV permet de communiquer en quelques lignes les éléments clés de votre profil, de votre recherche et de vos compétences. Elle transmet l’idée que vous êtes un candidat qui correspond aux critères recherchés par l’entreprise et que vous pourrez combler les besoins exprimés.

Voici un exemple de profil personnel mentionnant deux langues étrangères : 

Commercial expérimenté disposant de plus de 10 années d’expérience dans le domaine de l’appareillage médical, je suis à la recherche d’un poste à compter du 1er juillet. Maîtrise de l’italien (courant) et de l’allemand (langue maternelle),disponible pour poste et missions à dimension internationale.

Dans cet exemple, les langues sont mentionnées de façon claire et directe, donnant les informations nécessaires au recruteur sur les compétences linguistiques du candidat. C’est donc une façon idéale d’exprimer la langue dans le CV.

Les centres d’intérêt

Le champ est vaste avec cette rubrique et, par conséquent, englobe de nombreuses possibilités. Cela peut valoir la peine d'indiquer votre langue natale sur CV si dans le cadre d’une de vos activités vous êtes amené à l’utiliser. De même, si vous faites du bénévolat ou quelque autre activité et que vous êtes en mesure d’utiliser une ou plusieurs langues de manière régulière, alors là aussi indiquez la langue sur CV.

Conseils pratiques et erreurs à éviter

Si la tentation est grande de mentionner toutes les langues dont vous connaissez quelques mots pour impressionner le lecteur de votre CV, le résultat pourrait vous déplaire. S’agissant des langues étrangères sur le CV, le but n'est pas de faire du remplissage. Au contraire, il convient d’indiquer vos compétences acquises, réelles et actuelles — et par extension votre adéquation avec les besoins du poste et de l’entreprise.

Ici la qualité prévaut sur la quantité. En ce sens, ne mentionnez que les langues dont vous pouvez réellement vous servir. Par ailleurs, indiquez toujours votre niveau de maîtrise de façon honnête. En effet, sachez qu’il est tout à fait possible pour l'employeur de vous faire passer un test de niveau. Il peut vous être demandé de vous exprimer en langues étrangères lors de votre entretien également. Il ne sert donc à rien de mentir sur votre CV à la rubrique langue.

Classez les langues étrangères de façon adéquate. Si vous êtes polyglotte, placez en premier lieu les langues qui ont de l’importance pour le poste visé. La pertinence est plus importante que le nombre. Si le fait de parler plusieurs langues est un atout, ce qui importe est de maîtriser celles qui sont utiles à votre futur employeur. Par ailleurs, listez-les également du niveau de maîtrise le plus élevé au niveau le plus faible.

Le cas de la  langue maternelle est également à prendre en compte. D’un certain point de vue, elle n’a aucun intérêt dans votre pays. En revanche, pensez bien à l’indiquer dans votre candidature lorsque vous postulez à l’étranger ! Si vous avez deux langues maternelles, mentionnez celle qui n’est pas la langue officielle de votre pays de résidence.

Une autre méthode pour mentionner vos langues sur le CV

Si vous décidez de créer votre CV avec un logiciel de traitement de texte, il peut être délicat de créer des rubriques qui soient visuellement à la fois esthétiques et efficaces en termes d’impact pour le lecteur. En essayant d’insérer une barre de niveau de langue sur un CV dans Word, vous rencontrerez des difficultés de mise en page à la rédaction aussi bien qu’à la modification. Il peut se produire la même chose en choisissant d’intégrer un tableau de langue sur un CV.

Employer un modèle de CV peut vous aider à faire part des langues étrangères que vous connaissez et du degré de maîtrise que vous en avez grâce à des points parlants. Facile et pratique, c’est une option sûre de réaliser un CV professionnel de qualité mettant en valeur vos langues étrangères.

Ce faisant, vous répondez aux attentes des recruteurs qui accordent une grande importance à la section des langues étrangères sur le CV, en leur permettant d’accéder à cette information rapidement et de façon claire en parcourant votre curriculum vitae. En utilisant les conseils et les outils de Jobseeker, vous pourrez ainsi tirer parti de vos compétences pour décrocher un emploi.

Démarquez-vous de la concurrence

Optez pour des candidatures originales et professionnelles.