Guide complet des soft skills sur le CV

Guide complet des soft skills sur le CV

Un CV de qualité est un outil fondamental de votre recherche d’emploi. L’une des composantes de ce dernier, bien que souvent négligée, est la mention de soft skills. Sens de l’écoute, aisance relationnelle ou capacités de négociation… Autant d’éléments qui feront la différence entre deux curriculum vitae aux expériences et compétences techniques similaires pour un poste à pourvoir. Nous vous aidons à y voir plus clair pour vous permettre de mettre en valeur ces soft skills sur votre CV.

Qu’entend-on par soft skills ?

Les soft skills sont de plus en plus évoqués dans le contexte de l’emploi et les entreprises en font un élément important de leur recrutement. Cette terminologie fait référence à des compétences humaines ou comportementales. Ce sont, plus simplement dit, les qualités qui peuvent être utiles dans le cadre du travail. Elles sont importantes à la fois du point de vue de la réalisation de tâches variées, de la capacité d’intégration à l’entreprise et à sa culture ainsi que pour la capacité d’interaction avec une équipe.

Soft skills et hard skills, des atouts complémentaires

Si l’attention a généralement tendance à se porter en premier lieu sur les hard skills, ou compétences sur le CV, les soft skills sont tout aussi importants pour évaluer un profil. En ce sens, il est important de ne pas les négliger lorsque vous rédigez votre CV. En indiquant les compétences techniques, vous communiquez sur votre aptitude à remplir des tâches et exécuter les fonctions confiées. Or, cela ne représente qu’une partie de la capacité à bien remplir un emploi. 

En effet, selon les postes, les interactions avec les collaborateurs de l’entreprise ou avec la clientèle constituent une part importante du quotidien. C’est l’une des raisons expliquant l'importance des soft skills. De même, certaines tâches demandent des qualités spécifiques que les entreprises recherchent également pour s’assurer de la satisfaction des collaborateurs en poste sur le long terme. L’un de nos conseils pour votre CV est donc de valoriser les soft skills sur votre document, tout autant que les hard skills.

Quelle importance ont les soft skills sur un CV ?

Selon une étude réalisée par l’Ifop pour Lavazza (1), 67% des cadres déclarent que les soft skills sont encouragés dans leur entreprise. Ce chiffre passe à 72% pour les moins de 35 ans. Si l’on considère le nombre élevé de curriculum vitae reçus par les recruteurs pour certains postes, il est alors évident que les critères différentiels constitueront un facteur de sélection. En ce sens, les soft skills sont un moyen de se distinguer des candidats. En effet, ceux-ci sont un reflet de la personnalité de chacun et, de ce fait, apportent un élément d’individualisation à chaque CV. 

Outre le fait que recruter un candidat disposant des soft skills souhaités soit un point positif pour l’employeur, c’est également un avantage pour le candidat lui-même. En effet, cela permet de trouver un poste et un environnement de travail qui soit adapté à son fonctionnement, améliorant ainsi les chances de se plaire dans son nouvel emploi, contribuant ainsi au succès de sa carrière. Nos exemples de CV vous permettront de vous faire une idée de la façon dont rédiger un curriculum vitae qui vous permettra de décrocher un entretien d’embauche.

CONSEILS D'EXPERTS:

Si l’offre à laquelle vous répondez ne mentionne pas de soft skills, vous pouvez parcourir le site RH de l’employeur ainsi que ses réseaux sociaux pour découvrir pour en savoir plus sur la culture d’entreprise et les ses valeurs. Cela vous aidera à déterminer les qualités relationnelles recherchées.

Les soft skills les plus recherchés par les employeurs

L’importance accordée à certains soft skills plutôt qu’à d’autres varie en fonction des entreprises et des postes. Nous vous en donnons ici une liste qui vous aidera à repérer ceux qui pourraient être les plus utiles pour votre profil.

  • La résolution de problèmes 
  • La pensée critique
  • La gestion d’équipes
  • L’intelligence émotionnelle
  • La coordination
  • La négociation
  • L’aisance relationnelle
  • La capacité à s’exprimer en public
  • L’écoute et la compréhension
  • Le sens de la persuasion
  • La capacité d’adaptation
  • Sens de l’éthique
  • Perséverance 
  • Ouverture d'esprit

Ces soft skills peuvent être employés dans tous les secteurs d’activité, d’où leur importance pour les employeurs. Sachez que la rédaction d’une lettre de motivation vous permettra de pouvoir élaborer votre propos en complément de votre CV, et ainsi souligner vos skills. Si vous ne savez pas par où commencer, nos exemples de lettre de motivation vous aideront à rédiger la vôtre.

“Les soft skills permettent de trouver un poste et un environnement de travail qui soit adapté à son fonctionnement.” 

Choisir les softs skills adaptés à son CV

Mentionner votre aisance relationnelle sur votre CV ne représente un avantage que si ce dernier est adapté au poste que vous souhaitez obtenir. Il est donc primordial que vous étudiez l’adéquation des soft skills que vous sélectionnerez avec les tâches que vous pourrez vous voir confiées, ainsi qu’avec la culture de l’entreprise.

L’un des moyens de vous en assurer est de lire attentivement l’offre à laquelle vous répondez. Elle comprendra certainement quelques soft skills pertinents. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à consulter d’autres offres d’emploi publiées par des entreprises différentes du même secteur d’activité recrutant pour le même poste. 

Par ailleurs, s’agissant des soft skills sur le CV, ceux permettant de faire coïncider la personnalité du candidat et la culture d’entreprise sont également importants; pour cela, parcourez les communications de l’employeur. Cela vous donnera à la fois une idée des soft skills recherchés ainsi que du vocabulaire employé à réutiliser dans votre curriculum vitae. 

Voici quelques exemples de soft skills adaptés à différents emplois et domaines d’activité : 

Exemples de soft skills pour manager

  • Leadership
  • diplomatie
  • gestion de conflits
  • responsabilité
  • prise de décision

Exemples de soft skills pour un poste de commercial

  • flexibilité
  • dynamisme
  • autonomie
  • sens de l’écoute
  • empathie

Exemples de soft skills pour profils créatifs

  • originalité
  • curiosité
  • sens de l’innovation
  • proactivité
  • adaptabilité

Savoir présenter les soft skills sur un CV

Il y a plusieurs façons de communiquer sur les softs skills dont vous disposez sur votre CV. La première consiste à créer une rubrique Soft skills ou qualités. Vous n’aurez qu’à les énumérer, sans plus de détail. 

Outre l’annotation spécifique de votre sens du relationnel sur le CV, vous pouvez aussi le mentionner en indiquant d’autres informations comme la coordination d’un évènement pour votre club de sport par exemple. Vos soft skills peuvent être évoqués à travers vos hobbies, une expérience de bénévolat ou encore certaines de vos fonctions dans le cadre de votre travail. 

Le titre ainsi que l’accroche sont deux autres façons d’inclure des softs skills à votre CV. Ils ont également l’avantage d’être rapidement visibles dès la découverte de votre document, ce qui vous assure de leur mise en valeur. 

Pour vous permettre de bien mettre en valeur les soft skills sur votre CV, l’utilisation de modèles de CV est une astuce rapide et efficace pour créer un document de qualité aisément. Vous n’aurez besoin que de quelques clics pour créer une section soft skills ou qualités à ajouter à votre CV.

Soft skills : éviter les erreurs les plus courantes

Pour vous permettre de bien tirer avantage de la mention de soft skills sur votre CV, passez en revue ces erreurs à éviter : 

  • Utiliser des soft skills passe-partout : un bon CV est un CV adapté à l'emploi dont le profil est valorisé et se distingue des autres candidats. Pour cela, vous devez vous appliquer à sélectionner des soft skills qui vous correspondent, sans choisir les standards qui peuvent être galvaudés. 
  • Mentionner des qualités inutiles pour le poste visé : tout ce qui figure sur votre CV doit avoir pour but de qualifier votre profil pour l’emploi ciblé. Ne communiquez donc que sur des soft skills qui seront perçus comme utiles pour le poste et l’entreprise. 
  • Seulement utiliser une rubrique du CV : la mention de soft skills peut être réalisée dans diverses sections du CV. Il serait dommage de ne pas en tirer parti. Pensez au titre, à l’accroche et même à l’expérience professionnelle. Sans les indiquer clairement, les soft skills peuvent être implicites.  
  • Omettre les mots-clés : prenez le temps de lire les offres d’emploi avec attention. Elles comprennent en général une ou plusieurs qualités recherchées par les employeurs. Il est probable qu’elles soient définies comme mots-clés par les recruteurs de façon à opérer un premier tri des profils. Si elles vous correspondent, vous avez tout intérêt à les intégrer à votre profil. 

Soft skills : un atout pour l'emploi

Les soft skills sur le CV représentent bien plus que l’énumération de vos qualités. Ce sont des caractéristiques permettant de confirmer que votre profil concorde avec la recherche de l’entreprise ainsi qu’une façon de vous démarquer des autres postulants. Ils méritent donc de faire l’objet de votre attention au moment de la rédaction de votre CV pour réhausser la spécificité de votre profil. Tout comme les compétences techniques, vous pouvez améliorer et acquérir de nouvelles compétences relationnelles sur le CV au fil de votre carrière, dénotant ainsi votre capacité d’apprentissage et de développement. Nos conseils pour lettre de motivation vous aideront à les mettre en valeur pour accroître vos opportunités d’embauche.

Références :

(1) Ifop : Les cadres et les soft skills

Partager via:

Démarquez-vous de la concurrence

Optez pour des candidatures originales et professionnelles.

Commencez ici